قرطبة Cordoue ville d'art et d'histoire

Publié le par litterature.arabe.adab.over-blog.com

 

Cordoue-_2.jpg


 

 

 

 
قرطبة  Cordoue en français (Córdoba en espagnol) est une ville située dans le sud de l'Espagne, en Andalousie. Cordoue est la capitale de la province du même nom.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ancien minaret et cour des orangers de de la Grande Mosquée

 


 


 

--Blog-litt.jpg

 

Façade ouest de la Grande mosquée de Cordoue


Époque musulmane 

Les musulmans conquirent la ville en 711. Elle devient alors le principal centre administratif et politique de l'Espagne musulmane. À partir de 756, elle est la capitale de l'émirat de Cordoue, fondé par le prince omeyyade Abd al-Rahman Ier, puis à partir de 929 d'un califat indépendant, après que l'émir Abd al-Rahman III a rompu tout lien avec les Abbassides de Bagdad et s'est lui-même proclamé calife. Les règnes d'Abd al-Rahman III (912-961), de son fils al-Hakam II (961-976) et du hadjib (vizir) al-Mansur ibn Abi Amir (981-1002) constituent la période la plus glorieuse de l'histoire de la ville, même si les califes eurent tendance à la négliger au profit de leur nouvelle capitale, Madinat al-Zahra, fondée en 936.
Tout au long du xe siècle, Cordoue rivalise avec Bagdad par sa taille, sa population et surtout sa magnificence. À son apogée vers l'an mil, Cordoue est une des villes les plus peuplées d'Occident, les estimations variant entre 250 000 et 500 000 habitants. La ville aurait alors compté plus de mille mosquées et six cent bains publics.
La ville s’est surtout étendue vers l’est: à la fin du xe siècle, Cordoue était en effet au centre d'une agglomération complexe. La ville de Cordoue au sens propre, la medina, que les Arabes appelaient Kurtuba, était alors entourée d’une enceinte, au-delà de laquelle se sont développés des faubourgs non fortifiés, appelés djanib ou rabad. La medina elle-même était la seule partie fortifiée de la ville.

cordoue-3.jpg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Coupole de la Grande Mosquée

 


 Grande Mosquée de Cordoue

De 785 à 987, les musulmans y ont entrepris la construction de la Grande Mosquée, qui reste le principal monument de la ville. Le géographe al-Idrisi, qui écrit deux cents ans plus tard, nous dit que la medina était divisée en cinq villes, chacune close par une enceinte. Le palais califal, qui formait une véritable ville dans la ville, était l'une de ces cinq villes. On y trouvait aussi un quartier juif. À l’est de la Grande Mosquée s’étendait le quartier des souks.

Source Wikipédia

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article