Histoire de la littérature arabe

Publié le par Adab arabi

AAA-litt.jpg

Voici le premier tome d’un ouvrage de référence destiné à rendre compte pour la première fois de la production littéraire arabe moderne et contemporaine, tout en éclairant les conditions de production et de réception des textes (contexte socio-historique, champ culturel et littéraire…).

Cette nouvelle Histoire de la littérature arabe moderne a tout d’abord pour but de combler une lacune. En effet, il n’existe à l’heure actuelle ni en France, ni ailleurs en Europe, un ouvrage qui fasse le point sur l’état de la question. Le demi-siècle écoulé a permis par ailleurs de prendre de la distance par rapport à une vision du monde arabe qui, jusqu’au milieu du xxe siècle, était encore fortement influencée par un européocentrisme tenace. Le respect de la diversité des cultures, la volonté de comprendre leurs dynamiques internes et d’en mettre en relief les particularités se sont ainsi progressivement imposés dans les études arabes comme dans les autres domaines. Il était donc temps de réunir une équipe des meilleurs spécialistes pour mettre à la disposition du lecteur cet ouvrage scientifiquement fondé et en même temps accessible au grand public.

Histoire de la littérature arabe moderne rend compte de l’évolution et de l’extraordinaire foisonnement d’une littérature qui renaît au moment où l’Empire ottoman amorce son déclin, puis s’épanouit au cours des XIXe et XXe siècles, en ranimant un patrimoine littéraire prestigieux, vieux de plus d’un millénaire, et en intégrant parallèlement, tout en les transformant, les genres et les modes d’écriture à l’occidentale.

Déterminante pour le dialogue interculturel entre les deux rives de la Méditerranée, une telle connaissance devient encore plus urgente au moment où le processus d’intégration d’une importante population d’origine arabe durablement installée en France soulève des interrogations de toutes sortes.

Liste des auteurs

Nadia Al-Baghdadi (International University, Budapest, Hongrie), Georgine Ayoub (inalco), Houda Ayoub (ens-Ulm), Saadane Benbabaali (Paris-III), Sobhi Boustany (inalco), Fayçal Darraj (critique littéraire, Palestine), Luc Deheuvels (inalco), Anne-Laure Dupont (Aix-Marseille), Yves Gonzalez-Quijano (Lyon-II), Jean-Patrick Guillaume (Paris-III), Boutros Hallaq (Paris-III), Kadhim Jihad Hassan (inalco), Richard Jacquemont (Aix-Marseille), Frédéric Lagrange (Paris-IV), Farouk Mardam-Bey (éditeur, conseiller du président de l’Institut du monde arabe à Paris), Monica Ruocco (université de Lecce, Italie), Randa Sabry (université du Caire, Ain-Chams), Heidi Toelle (Paris-III).

Publié dans Livres

Commenter cet article